Aller au contenu
Chargement Évènements

Échos du Rwanda

Devoir de Mémoire, édition 2024

18 janvier — 15 février 2024

 

Dessin Umudiho

Vernissage : Mer 17 janvier 2024 · 19:00

Gratuit

Tout public

Exposition : 18 janvier — 15 février 2024
Lun—Ven : 10:00—17:00

Une visite guidée en présence de l’artiste Munana Gatera est prévue le mardi 6 février à 12:30.
Visites guidées également disponible sur demande.

Escale du Nord (Scheut)
Avenue de Scheut 147
1070 Anderlecht

Comprendre l’incompréhensible

Chaque année, Escale du Nord organise Devoir de Mémoire, un événement de sensibilisation autour d’un phénomène qui a marqué l’Histoire. Cette fois, nous abordons le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, dont on commémore le 30ème anniversaire.

Devoir de Mémoire honore la mémoire des victimes et propose des pistes de réflexion par le biais de regards d’artistes. Du 18 janvier au 15 février 2024, le public est invité à découvrir deux expositions simultanées, une performance, une lecture publique, une conférence et des animations scolaires pour tenter de comprendre cette tragédie du 20ème siècle.

Une programmation réalisée par Escale du Nord en partenariat avec la Section anderlechtoise de la Fédération Nationale des Combattants, Ibuka asbl, ArtiCulE asbl, la Commune d’Anderlecht, les Territoires de la Mémoire et la Maison des Artistes.

Découvrez l’exposition en podcast avec le journal Le Soir.

 

Échos du Rwanda · Exposition

La première exposition présentée est Échos du Rwanda de Munana Gatera, artiste d’origine rwandaise résidant en Belgique. Dans son œuvre, il tente de relier le passé et le présent, en retirant la toile du cadre et en la tissant comme un totem primitif. Il explore également des techniques de sculpture en papier. Ses créations, souvent de grande envergure, sont à la fois des pièces décoratives et des portails vers un autre monde.

Vernissage : Mer 17 janvier 2024 · 19:00
Exposition : 18 janvier — 15 février 2024
Lun—Ven : 10:00—17:00

Rwanda 94 · Exposition

La seconde exposition, didactique, est Rwanda 94: Comprendre l’incompréhensible conçue par l’association Territoires de la Mémoire. Celle-ci propose des repères et des clés de compréhension sur la mise en place de ce génocide, ses particularités et les mécanismes psychosociaux à l’œuvre dans tous les génocides.

Vernissage : Mer 17 janvier 2024 · 19:00
Exposition : 18 janvier — 15 février 2024
Lun—Ven : 10:00—17:00

Relève-toi et danse · Performance

Mer 17 janvier 2024 · 19:00
Je réserve ici.

Un récit de vie, une lecture et danse par Louisa de Groot, Chantal Iris et Jean-Luc Vranken.

Relève-toi et Danse évoque le génocide rwandais à travers le regard d’une petite fille de onze ans, Chantal-Iris Mukeshimana, sauvée in extrémis par les casques bleus belges. Ce récit biographique retrace le parcours de la fillette, puis de l’adolescente rebelle, et enfin de la jeune femme solaire qui s’exprimera par la cyclodanse pour retrouver l’envie de vivre.

Chantal-Iris et Louisa de Groot, autrice, ont travaillé en binôme pendant plus de deux ans pour écrire ce récit de vie. Son témoignage est une véritable leçon d’humanité et un appel à la tolérance.

Lecture publique de témoignages

Dim 28 janvier 2024 · 15:00
Je réserve ici.

Une lecture publique de lettres et témoignages par Patricia Ksiezarczyk.

Le génocide contre la population tutsi a duré près de 100 jours. Cependant, la violence brutale commise contre ce groupe social minoritaire au Rwanda a été précédée par des décennies d’incitation à la haine. Certain·es se demandent pourquoi il est si important de se souvenir des atrocités commises dans le passé… Le devoir de mémoire est un devoir de vigilance. Ceux qui s’interrogent et ceux qui témoignent forment le lien vivant pour laisser la place à une société axée sur la tempérance.

La place de la mémoire : le rôle des stèles commémoratives dans la sensibilisation sur le génocide · Conférence

Ven 02 février 2024 · 19:00
Je réserve ici.

L’association Ibuka Mémoire & Justice, la première organisation en Belgique des rescapés du génocide des Tutsi, plaide en faveur de la sensibilisation du public belge sur le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda en 1994. En particulier, Ibuka prône pour des endroits de mémoire, notamment les stèles commémoratives comme places de la mémoire pour éduquer la population belge sur ce crime contre l’humanité.

On décortique les stéréotypes ! · Animation scolaire

Lun 05 ou Mar 06 février 2024 · 10:00—12:00
Animation destinée au 11 ans +
Je réserve pour ma classe ici.

La radio Mille Collines, l’un des instruments de propagande du génocide, diffusait des messages haineux basés sur l’utilisation de stéréotypes à propos des Tutsis. À travers l’étude de cet exemple et d’autres plus actuels, ArtiCulE asbl invite les jeunes à réfléchir aux différents impacts des préjugés et des stéréotypes. Lutter contre tous les stéréotypes ici et maintenant est une nécessité pour construire une société plus inclusive et moins violente.

Évènement(s) lié(s)

Ven 31 mai 2024

Second Souffle

Comment se reconstruire quand le sort s’acharne sur soi? Un spectacle de Morgane Raoux.